Retour au blogue

Date de publication : 12 avril 2018

Négocier son salaire avec aisance, c’est possible!

Négocier son salaire avec aisanceNous nous sommes tous déjà posé cette question lors d'une embauche : comment puis-je négocier mon salaire? Le salaire est l’un des facteurs décisifs pour un emploi et pourtant, c’est celui qu’on redoute le plus d’aborder avec son employeur. En faisant affaire avec une firme de recrutement, vous pourrez discuter aisément de vos exigences salariales aux recruteurs.

Les avantages d'une firme de recrutement pour la négociation salariale

L’inconfort, le stress et l’appréhension participent souvent à la négociation du salaire d’embauche. Faire affaire avec une firme de recrutement diminue ces facteurs et simplifie la négociation salariale.

1. Parler du salaire en toute liberté

En passant par une firme de recrutement, vous ne vous adressez pas directement à votre futur employeur. Vous pouvez donc aborder la question du salaire sans gêne avec votre recruteur.

2. Bénéficier des connaissances du recruteur

Le recruteur d'une firme connaît les échelles salariales associées à votre domaine. Il est aussi informé sur tous les avantages financiers et sociaux liés au poste (possibilité d'une hausse salariale, assurance, congés payés, etc.). Grâce à ses connaissances, le recruteur peut aussi vous aider à établir votre échelle salariale.

3. Trouver l'entente parfaite

Le recruteur d'une firme travaille autant pour le client que pour le chercheur d'emploi. En ce qui concerne le salaire, il souhaite trouver le meilleur terrain d'entente.

Des astuces pour négocier son salaire

Vous ne savez pas comment discuter de votre rémunération avec votre employeur? Certains trucs vous aideront à négocier votre salaire.

Astuce n°1: Aborder avec la bonne attitude

Tout d’abord, l’attitude d’un candidat contribue à créer une atmosphère favorable à la discussion. Idéalement, vous devriez vous montrer curieux quant au fonctionnement de l'entreprise.

Astuce n°2: Mettre de l'avant ses compétences

N'argumentez pas votre salaire en vous basant sur des faits personnels, mais plutôt sur vos compétences et votre expérience. En fait, ce sont ces arguments qui justifient votre salaire auprès d’un employeur.

Astuce n°3: Mener une recherche

Avant de demander un certain salaire, informez-vous sur les moyennes salariales de votre domaine, pour un poste similaire. Cette recherche vous permet de connaître votre valeur sur le marché, ce qui vous aidera à négocier votre salaire avec aisance.

Astuce n°4: Penser à long terme

Advenant le cas que le salaire offert est plus petit que prévu, vérifiez si de futures augmentations salariales sont possibles avant de refuser l’offre. Les perspectives d’évolutions au sein d’une entreprise comptent autant que le salaire d’embauche. Certaines entreprises échelonnent l’augmentation de salaire sur quelques années, mais assurez-vous que cette précision se retrouve sur le contrat.

Astuce n°5: Poser les bonnes questions

Ne pensez pas qu'au salaire. Informez-vous aussi sur les avantages de l'emploi comme un horaire flexible, une assurance collective, une voiture d'entreprise et une banque de congés payés. Considérez bien ces avantages dans le calcul du salaire. De plus, si la rémunération semble plus haute que la normale, posez-vous des questions. Quelles sont les exigences du poste? Est-ce que l'environnement est instable?

Négocier son salaire peut être un processus complexe, et parfois intimidant. En faisant affaire avec une firme de recrutement, vous pourrez aborder la question salariale sans gêne.

Si vous êtes insatisfait de vos conditions de travail ou si votre augmentation de salaire vous est refusée, peut-être est-il temps de considérer un autre poste. Pour savoir si vous êtes prêt à changer d'emploi, remplissez notre questionnaire gratuit!

New call-to-action