Retour au blogue

Date de publication : 13 novembre 2018

Fin d'entrevue d'embauche : comment éviter les faux pas?

entrevue d'embaucheLe fameux « avez-vous des questions pour nous? », ça vous dit quelque chose? C’est bien normal: il s’agit en effet d’une question fréquemment posée à la fin d'une entrevue d'embauche! Si elle peut paraître banale à vos yeux, sachez que ce n'est pas le cas pour les employeurs qui sont à la recherche d'un candidat passionné. Pour prouver à l’employeur potentiel le sérieux de votre démarche, vous devez être en mesure de poser des questions intelligentes et de savoir les adapter en fonction de la personne assise en face de vous. Les options sont nombreuses, mais il existe tout de même certaines questions plus pertinentes que d'autres. En voici donc quelques-unes afin de vous guider lors de votre prochaine entrevue!

Des questions intéressantes à poser

Pour commencer, nous vous présentons 3 questions susceptibles de plaire aux employeurs et de montrer l’ampleur de votre motivation.

Ai-je répondu à toutes vos interrogations?

Peu importe le type d’entrevue que vous venez de passer, cette question s’avère toujours efficace. En plus d’être facile à adapter à chaque entreprise où vous postulez, elle montre que vous vous souciez de la compréhension des recruteurs face à votre candidature...et que vous êtes vraiment intéressé par l'emploi!

Quelles sont les valeurs de l'entreprise?

Demander au recruteur quelles sont les valeurs véhiculées par son organisation est aussi pertinent pour vous que pour vos employeurs potentiels. En étant mieux informé des valeurs de l'entreprise, vous pouvez plus facilement vous imaginer l'ambiance de travail qui règne au sein de l'équipe en place. Si ces valeurs semblent correspondre aux vôtres, il peut même être judicieux de le mentionner au recruteur. Trouver des points communs avec les gens de l'organisation ne peut qu'aider votre situation.

Quel genre d'employé recherchez-vous au sein de votre organisation?

En montrant votre intérêt à en savoir plus sur cette question, vous signifiez du même coup à l’employeur que vous possédez une bonne capacité d'adaptation, puisque votre objectif est de bien vous intégrer. Cela vous permet aussi d’en apprendre un peu plus sur l'ambiance de travail de l'organisation. Vous saurez ainsi rapidement si elle vous semble attrayante ou pas!

Les questions à ne pas poser à la fin d'une entrevue d’embauche

Les questions à poser en fin d'entrevue regorgent de possibilités pour en apprendre plus sur l'organisation qui suscite votre intérêt.Toutefois, vous devez prendre garde de ne pas vous mettre les pieds dans les plats! En effet, certaines questions ne sont peut-être pas appropriées à ce stade-ci du processus.

À combien de jours de congé aurais-je droit?

Poser des questions sur les vacances et les congés constitue toujours une manoeuvre assez délicate. Lorsque vous vous trouvez devant votre employeur potentiel, l'une de vos premières conversations ne devrait pas porter sur les journées où vous ne serez pas au bureau! Montrez votre enthousiasme à travailler pour l'entreprise plutôt que de parler des vacances offertes avec le poste.

Qu'est-ce que votre entreprise fait, exactement?

Bien entendu, cette question est à éviter! La fin d'une entrevue marque généralement la dernière impression que garderont les recruteurs. Si, à la toute fin de l’entretien, vous posez une question trahissant le fait que vous n'avez effectué aucune recherche sur l'organisation avant de vous présenter en entrevue, les employeurs remettront peut-être en question votre intérêt. Après tout, si vous n’avez pas pris la peine de vous renseigner avant de venir, vous ne tenez peut-être pas tant à ce poste, finalement...

Le salaire, un tabou?

Si vous éprouvez un profond malaise à l'idée de discuter de votre salaire avec l'employeur en entrevue, sachez qu’il s’agit tout de même d’une étape importante si vous avez un objectif en tête. En effet, si vous attendez la signature de votre contrat pour signaler que le salaire est trop bas et que vous n'êtes donc pas intéressé, vous aurez perdu votre temps et l'employeur aussi!

Par contre, ne vous mettez pas en position de négociation salariale durant l'entrevue d’embauche. Montrez que vous souhaitez connaître le salaire et que vous avez, du même coup, un chiffre en tête. Si l'employeur apprécie suffisamment votre candidature, il sera peut-être prêt à vous offrir plus sans que vous ayez à en discuter. Si vous êtes toujours hésitant, il y a moyen d'introduire le sujet en douceur, en interrogeant d'abord l’employeur sur les conditions de travail associées au poste. Bien souvent, il abordera lui-même la question du salaire, et vous n'aurez pas à poser la question!

Avec ces questions en tête, vous serez maintenant mieux outillé pour terminer vos entrevues d’embauche sur une note positive, ce qui laissera une belle impression à vos employeurs potentiels! Hâte de mettre nos conseils en pratique? Remplissez notre questionnaire pour savoir si vous êtes prêt à changer d’emploi!

New call-to-action