Retour au blogue

Date de publication : 25 avril 2018

Candidat passif vs candidat actif : une vision de la recherche d’emploi bien différente

recherche d’emploiSavez-vous si vous êtes un candidat actif ou un candidat passif? Le découvrir est important, car non seulement les opportunités d’emplois diffèrent entre un candidat actif et un candidat passif, mais la recherche d’emploi comporte elle aussi ses particularités. Prendre en compte ces différences favorisera le succès de votre quête de nouveaux défis professionnels.

Les différences entre un candidat actif et un candidat passif

En poste ou non, le candidat actif désire trouver un nouvel emploi. Pour y parvenir, il envoie des CV, assure une présence sur les réseaux sociaux professionnels ou fait affaire avec une firme de recrutement.

À la différence du candidat actif, le candidat passif n’est pas en recherche active d’emploi, comme le nom l’indique. Le candidat passif peut être tenté par de nouvelles opportunités, mais est plus exigeant puisqu’il est confortable dans son emploi actuel. Cependant, il est ouvert aux propositions qui correspondent à ses aspirations et à ses motivations : salaire, flexibilité de l’horaire, possibilité de voyager, etc. En d’autres termes, un candidat passif ne signifie pas un candidat non réceptif.

Par contre, certains candidats ne seront tout simplement pas ouverts aux offres qu'on leur propose.

Il y a, en fait, trois états de recherche d'emploi :

  1. Recherche active;
  2. Recherche en veille;
  3. N’est pas en recherche.


La ligne entre un candidat passif et un candidat actif est de plus en plus difficile à tracer. En effet, les gens sont désormais à l'écoute des possibilités d’emplois et restent moins longtemps en emploi pour le même poste.

Dans un contexte d’importants changements pour le marché de l’emploi (création de nouveaux postes, départs à la retraite et haut taux de roulement), il est tout à votre avantage d’adapter votre recherche d’emploi afin de saisir les opportunités du marché de l’emploi!

Une approche de la recherche d’emploi différente

Alors que le candidat passif n'est pas vraiment en mode prospection, le candidat actif ira de l’avant pour offrir ses services et appliquera régulièrement sur des postes affichés.

Pour leur part, les candidats passifs sont parfois approchés en vue de postes à pourvoir ultérieurement, ou afin de constituer une banque de candidatures intéressante. Lorsqu’une personne se retire d’un poste stratégique, les entreprises veulent avoir accès rapidement à des candidatures potentielles.

Les employeurs n'attendent plus que les candidats quittent leurs fonctions avant de les approcher. On ne cherche plus seulement les meilleurs talents disponibles, mais simplement les meilleurs talents, point. Les candidats passifs qui ont le profil pour l’emploi en question seront contactés directement.

Peu importe le statut d’emploi de l’individu, garder son CV à jour est une bonne pratique à adopter. Le réseautage est pour sa part une excellente manière de s’afficher. On ne sait jamais quand un contact ou un échange lors d'une soirée à caractère professionnel peut porter fruit. Le réseautage est d’ailleurs une façon de recruter des candidats passifs. Cependant, la méthode employée par l’entreprise varie en fonction de sa taille.

Des opportunités uniques pour les candidats passifs

Les candidats passifs sont souvent approchés par les organisations qui cherchent des talents précis et qui souhaitent pourvoir des postes de gestion ou des emplois très spécialisés aux qualifications précises. Ils sont particulièrement dans la mire des entreprises québécoises pour les domaines d’activité suivants : la comptabilité, la finance et les assurances.

Donnée intéressante, 95 % des cadres supérieurs et des travailleurs qui exercent des métiers en forte demande seraient passifs. Bonne nouvelle, plus de la moitié des entreprises ont prévu dans leur stratégie de recrutement approcher ce type de candidat.

Il arrive fréquemment qu’une entreprise doive combler des postes rapidement, notamment pour remplacer un dirigeant. Or, pour trouver rapidement la perle rare, les recruteurs ne peuvent plus se contenter de l’affichage de poste. Pour maximiser leurs chances de succès, ils passent en mode séduction et adaptent leur discours et leur démarche selon la personne abordée. C’est à ce stade que les professionnels en charge du recrutement tenteront de répondre à ses motivations et à ses aspirations personnelles et professionnelles.

Si vous vous reconnaissez dans la description du candidat passif, prenez le temps d'analyser votre emploi actuel par rapport aux opportunités du marché. Si, au contraire, vous êtes prêt à passer à l'action, vous pouvez dès maintenant vous créer un compte chez Emplois Compétences.

Vous désirez commencer une recherche active? Consultez d'abord notre boîte à outils qui vous permettra de connaître la valeur de vos compétences sur le marché de votre domaine.

Boite à outils pour évaluer votre emploi actuel