Retour au blogue

Date de publication : 27 janvier 2020

3 bonnes raisons de favoriser l’équilibre de vie de ses employés

Sans titre (1)

Selon des études, 58 % des Canadiens se sentent surchargés et peinent à concilier les différentes sphères de leur vie. De plus, 26 % des Québécois disent avoir déjà quitté un emploi qu’ils trouvaient trop stressant. 

Évidemment, pour assurer leur pérennité, les organisations doivent être performantes. Cela crée souvent une  pression indue sur les employés. Les exigences qui augmentent sans  cesse contribuent à l’apparition de problèmes de santé.

On peut alors se questionner : « Comment les organisations atteindront-elles leurs objectifs si leurs employés sont éteints, surmenés, malades? »

Une chose est certaine, favoriser l’équilibre de vie des employés apporte un impact positif direct sur la performance de l’entreprise.

1. Obtenir une entreprise plus rentable

Selon le Harvard Business Review (2017), favoriser l’équilibre de vie chez son personnel et encourager de saines pratiques de gestion contribuent au bonheur des employés. Conséquence pour les entreprises? Une augmentation moyenne de 11 % de leur rentabilité. Ce n’est pas rien!

2. Augmenter la présence au travail… et pas le présentéisme

En 2017, les coûts associés à l’absentéisme avoisinaient en moyenne 20 % de la masse salariale des organisations, soit 16 milliards de dollars au Canada. Les problèmes de santé psychologique liés au stress représentent la première cause d’invalidité. Cela ne serait que la pointe de l’iceberg.

Le phénomène du présentéisme, plus difficile à quantifier, serait encore plus important. Par présentéisme, on veut dire des employés physiquement au travail, mais peu productif.

En travaillant sur les mesures de conciliation qui permettent aux employés de mieux gérer leurs défis et leurs priorités, on contribue à améliorer leur santé… et du même coup, celle de l’entreprise.

3. Gérer une équipe plus performante

Un employé en déséquilibre démontrera plus d’irritabilité, moins d’autonomie, un manque de confiance en soi et se sentira rapidement dépassé. Cela engendrera des conséquences sur le reste de l’équipe et pourrait entrainer l’émergence de conflits qui diminueraient la synergie de groupe.

En revanche, un employé en équilibre démontrera plus de flexibilité, aura plus d’énergie, une meilleure confiance en soi et manifestera davantage de comportements d’entraide.

  • Par Nathalie De Pauw, coach certifiée ACC